Les causes de l’infértilité les plus fréquentes

Environ 40 % de cas sont causés du côté de la femme. Il s’agit souvent de la réserve ovarienne basse ou au contraire très élevée, de l’anovulation ou bien de l’obstruction tubaire.  Le même pourcentage – 40 % - représente les causes du côté de l’homme. 20 % de causes de l’infertilité combinent tous les deux facteurs – de la femme et de l’homme.

  • La cause du côté de l’homme (le facteur andrologique) – il s’agit des cas où la qualité des spermatozoïdes est basse ou le nombre ne répond pas à la quantité nécessaire pour la grossesse psysiologique

 

Dans cette catégorie appartient aussi le facteur andrologique caché, il s’agit des patients avec des résultats du spermogramme normaux – les spermatozodes semblent et se comportent normalement, néanmoins leur qualité „sous la surface“ est mauvaise. Cette cause exige l’examination détaillée en coopération avec un urologue ou un sexologue.

  • La cause ovaire – l’âge de la femme représente le facteur principal de la probabilité de la grossesse spontanée et de la réussite du traitement par l’insémination artificielle. Avec l’âge élevé de la femme le nombre d’ovules diminue, ainsi que la qualité génétique baisse – le risque de l’aneuploïdie vient. Il est prouvé que ce soit la cause principale pourquoi la fertilité des femmes de l’âge de 33 à 35 ans baisse rapidement. Ce n’est que le nombre des ovules mais aussi leur qualité. Entre les autres causes ovaires, nous pouvons aussi mentionner les troubles de l’ovulation liés avec le syndrome des ovaires polycystiques, les maladies d’auto-immunisation, le haut taux de prolactine, les troubles de la thyroïde et les causes faites des effets négatifs de l’environnement extérieur ou les facteurs génétiques qui peuvent causer l’insuffisance totale des fonctions des ovaires.
  • Les causes tubaires (actuellement plus exacte comme la cause tubaire péritonite) – l’obstruction des ovaires – soit unilatérale (un facteur tubaire relatif) soit bilatérale (un facteur tubaire absolu); les causes les plus fruéquentes sont des changement après inflammation. D’autres qualités des ovaires peuvent être abîmées – la motilité, le péristaltisme, l‘activité sécrétoire, rarement les défauts des ovaires congénitaux.
  • La cause utérine – les défauts génétiques congénitaux de l’organe génital, les myomes – avant tout ceux qui déforment la cavité utérine ou interviennent directement dans la cavité utérine, les adhérences dans la cavité utérine qui se forment en conséquence de l’inflammation vaste de la cavité utérine ou des opérations fréquentes dans la cavité utérine.
  • La cause cervicale (dans le cou utérin) – il s’agit avant tout des situations où l’environnement du canal cervical (l’entrée dans l’utérus) n’est pas pénétrable pour des spermatozoïdes ou il y a un grand nombre anormal des anticorps contre des spermatozoïdes.
  • L’infertilité lors de l’endométriose – la présence du foyer ou des foyers de l’endométriose (des tissus semblable à la moqueuse utérine) cause des changements de l’inflammation chronique et influence négativement les procédés de la fécondation – la qualité plus basse des ovules, la mobilité des spermatozoïdes, la qualité de la moqueuse.
  • L’infertilité d’origine immunologique – le défaut causé par la production des anticorps ou par l’activité élevée des cellulaires immunologiques contre des spermatozoïdes, des ovules ou des embryons. Tout cela fait obstacle à la fécondation, à l’installation mais aussi au bon développement de l’embryon.
  • La cause idiopathique (inexplicable) – il est impossible par toutes les méthodes d’examen accessibles retrouver la cause (après avoir éliminé le facteur caché de l’homme et l’infértilité d’origine immunologique), ce cas de l’infertilité représente à peu près 10 % de toutes les causes.

 

L’âge de reproduction (de la femme, ainsi que de l‘homme) représente les facteurs de base que les couples devraient prendre en cosidération lors de la planification de la famille.

© 2019 FertilityPort Prague s.r.o.
design & code: Werner Dweight

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous convenez avec elle. OK plus