Plus d’informations (comment c’est fait)

Le procédé de l’insémination (IIU) et le planning

L’insémination est préparée lors du cycle d’ovulation. Cela veut dire dans le cycle où on suppose la libération d’un ovocyte qui attend l’insémination par un spermtozoïde. Pour les femmes, qui ont leurs cycles réguliers, souvent environ 28 jours, il suffira généralement un examen échographique après lequel on devrait être capable préparer l‘IIU dans des jours suivants. Parfois, il faut répéter l’examen échographique, surtout chez les femmes avec du cycle irrégulier ou plus long. Si le cycle d’ovulation n’est pas confirmé, il faut malheureusement remettre l‘IIU dans le cycle menstruel suivant.

 

Lors de la confirmation du cycle d’ovulation, nous vous invitons avec votre partenaire et faisons l’insémination intra-utérine. Après avoir traité le sperme dans la laboiratoire andrologique, pendant une heure à peu près, nous vous annonçons de la qualité actuelle du spermogramme et du règlement après l’insémination. L’intervention est rapide, sans douleur, les spermatozoïdes traités sont introduits par un cathéter à traver du col utérin dans le paroi utérin. Le test de grossesse est préparé dans 2 ou 3 semaines après l’intervention ou si le cycle menstruel est en retard.

 

Les informations complémentaires

  • l‘insémination intra-utérine est jusqu’à l’âge de 39 ans remboursée par votre société d‘assurances
  • la société d’assurances limite 6 inséminations par an au maximum, nous recommandons la répéter de 3 à 6 fois au maximum, après, c’est mieux de discuter d’autres possibilités – cela dépend à beaucoup d’autres facteurs et cela se fait individuellement
  • le taux de réussite de la grossesse par l‘IIU touche 10% (en considérant le facteur de réussite principal – l’âge de la femme et la qualité des spermatozoïdes de l’homme)

Le procédé du cycle de stimulation avec des propres ovules et spermatozoïdes

Parfois l’indication du cycle de l’insémination (FIV, stimulation) est indiscutable et sans notre assistance, le couple n’aurait qu’une chance minimale ou nulle d’avoir un enfant naturellement (par example après avoir enlevé toutes les deux  trompes utérines), dans d’autres cas, c’est plutôt l’effort de tomber enceinte de longue durée ou l’insémination intra-utérine ratée, qui poussent le couple à un autre pas, au cycle de stimulation. Il faut prendre en cosidération que le couple après 2 ou 3 ans d’effort de tomber enceinte n’a qu’une chance miniale et il faut se confier à une centre de la réproduction assistée.

 

Il faut que la visite chez le médecin tout précède. Vous arrivez tous les deux et nous vous expliquons tous les aspects de la stimulation, des risques possibles, des complications, des causes enventuelles. Il faut compléter l’examin hormonal, échographique et le spermogramme, si on ne connait pas des valeurs actuelles ou s’il est nécessaire de les contrôler. En considérant beaucoup de facteurs (votre âge, anamnèse des cycles FIV précédants, la réserve d’ovules selon l’examin échographique et les résultats des examins hormonaux), nous vous préparons votre projet du traitement, inclus le protocole de stimulation optimale.

 

En ce moment, il faut signer les accords d’intervention et vous aurez assez de temps de poser des questions. La demande à la société d’assurance (si vous avez le droit à rembourser) est présentée par FertilityPort. La demande est autorisée souvent dans 2 ou 3 semaines, le plus tard dans 30 jours ouvrables. Après, vous arriverez idéalement avec votre partenaire pour le projet du traitement. Nous vous l’expliquerons en détail et en même temps, nous vous expliquerons l’application des hormones en injection. La demande est valable pour le projet du traitement et la remise des médicaments de stimulation entre 3 et 6 mois en fonction de la société d’assurance. Ensuite, vous commencerez la stimulation – l’application des médicaments selon le planning, en général le 2e ou 3e jour du cycle ou plusieurs jours avant le cycle menstruel attendu.

 

Vous ne devez pas vous inquiéter à propos de l’application des hormones. C’est une petite injection dans le pli cutané souvent près du nombril. Il faut contrôler régulièrement le développement des follicules, donc l’éfficacité du traitement hormonal. On fait le premier examin échographique à peu près le 5e ou 6e jour de stimulation, où on évalue le nombre et la taille des follicules croissants, si la dose des hormones appliquée à la femme est suffisante. On projette le 2e et éventuellement le prochain examin dans 2 ou 3 jours et si la croissance des follicules est optimale, on fixe la date de la ponction des follicules ovaire. En ce qui concerne des clientes étrangères, les examins échographiques fera votre gynécologue, il ne faut pas alors arriver à Prague. On ne démande que des rapports échographiques, et des scans échographiques présentent des avantages.

 

La ponction des follicules se fait dans l’anestésie générale, exceptionnellement sous les sédatifs analgésiques ou sans anestésie selon le nombre des follicules retirés. Dans un follicule, il devrait mûrir un ovule. Avant de votre départ de la clinique, nous vous annonçons le nombre final des ovules retirés. Le jour même, il faut des spermatozoïdes de votre partenaire, nous faisons l’insémination de la méthode FIV ou ICSI (il est possible d’utiliser des spermatozoïdes frais ou surgelés). Au jour de la ponction, vous devez être accompagnée par un adulte.

 

Dans les jours suivants, vous serez informés du nombre des ovules inséminés réussits et du nombre des embryons développant. Le transfert d’embryon, ou bien le transfert dans le paroi utérin, se fait en conséquence du nombre et de la qualité des embryons du 3e jusqu’au 6e jour du développement des embryons (la remise des ovules est considérée comme le jour 0), le plus souvent le 5e jour du développement, dans la phase du blastocyste. Avant du transfert des embryons, nous vous annonçons la qualité des embryons, du réglement suivant et nous vous répondons à toutes vos questions concernant la thérapie. Le transfert des embryons se fait généralement sans anestésie générale nécéssaire. Nous projetons le test de grossesse entre 14 et 21 jours après le transfert.

 

Les embryons restant, de la qualité satisfaisante, sont à votre gré surgélés pour l’application suivante sans nécéssité d’autre stimulation hormonale. Ce transfert d’embryons est appellé le transfert cryo-embryonnaire, les embryons sont décongelés au jour du transfert et s’ils sont de qualité optimale, ils sont tranferés dans le paroi utérin comme pendant le cycle frais (le taux de „survie“ des embryons après la vitrification représente 95 %). Il ne faut s’inquiéter à propos du transfert cryo-embryonnaire, le taux de réussite est comparable ou identique du transfert „frais“.

 

Les informations complémentaires:

  • la société d’assurance rembourse 3 ou 4 cycles FIV à la femme jusqu’au jour de son anniversaire de 39 ans. Cela dépend combien d’ovules la femme fait trasférer lors des deux premiers cycles. Si la femme fait trasnférer 2 embryons, elle n‘a le droit qu‘au 3 cycles remboursés. Si juste un embryon est transféré, la femme a le droit de 4 cycles jusqu’au jour de son 39e anniversaire.
  • le nombre des transferts cryo-embryonnaires et le nombre d’embryons tranférés n’a pas d’influence sur le nombre de rembourssements de la société d’assurance. Il y a des cas exceptionnels où il faut dans le cycle actuel des raisons diverses surgeler des embryons et le transfert cryo-embryonnaire est préparé ensuite (il s’agit des cas menaçant des risques du syndrome de hyperstimulation). Dans ces cas, le nombre d’embryons de transfert cryo-embryonnaire est déterminant pour la participation suivante de la société d’assurance.
  • le taux de réussite de la gravidité dépend à beaucoup de facteurs, avant tout à l’âge de la femme et au nombre d’embryons transférés, jusqu’à l’âge de 36 ans, le taux de réussite atteint 55 %, entre 36 et 40 ans c’est 44 %, après 40 ans, c’est 10-15 % et après 43 ans, c’est au maximum 5 %.
  • nous recommandons dans la majorité des cas de transférer un embryon, exceptionnellement 2 embryons

Le procédé du cycle des ovules donnés/des propres spermatozoïdes et le planning

Au cas où la femme ne dispose pas de nombre suffisant des ovules de qualité, il est impossible entrer dans des ovaires pour la prise anatomique, pendant les cycles de stimulation précédants, la mauvaise qualité des ovules était prouvée ou bien la cliente souffre d’une maladie génétique (qui augmenterait le risque du handicap de l’enfant), nous vous recommenderons de point de vue médical profiter des ovules donnés. Les ovules donnés sont d’une jeune femme de bonne santé, une donneuse anonyme. La qualité des ovules devrait être optimale. Nous nous rendons compte que cette décision présente pour la majorité des couples un grand compromis et nous nous efforcerons de vous aider le plutôt possible. Nous vous expliquerons en détail toutes les raisons et tout le procédé. Il y aura assez de temps de tout réfléchir et de poser des questions complémentaires.

 

D’après vos demandes, la donneuse qui correspond le mieux sera choisie. Le procédé est complètement anonyme, garder l’anonymité de la donneuse et de la déstinataire constitue notre obligation et priorité principale. Nous faisons le planning de traitement optimal selon le début de stimulation (du cycle menstruel) de votre donneuse. Dans quelques cas, il faut pour synchroniser vos cycles commencer le traitement hormonal pour ajourner le cycle menstruel ou downrégulation (régulation négative) où au moyen de l’injection nous „mettons hors service“ votre cycle naturel. Ce procédé nous permet de projeter toute la thérapie sans tenir compte de votre cycle.

 

Pour que l’endométriose (la moqueuse du paroi utérin) se développe parfaitement, la thérapie d’œstrogènes se fait sous forme des comprimés, des pansements ou du spray transdermique. Après 10 ou 12 jours du traitement d' œstrogènes, il faut contrôler la hauteur et la qualité de l’endométriose au moyen d’échographie vaginale. Comme la durée de stimulation de la femme/la donneuse anonyme est toujours individuelle, généralement, nous ne serons pas capable dans le jour de l’échographie de vous dire la date de remise des spermatozoïdes et la date du transfert d’embryon. Les dates fixes vous seront annoncées en avance par téléphone ou par message éléctronique. Le planning thérapeutique actualisé vous sera aussi transmis. En ce qui concerne des clientes étrangères, les examins échographiques fera votre gynécologue, il ne faut pas alors arriver à Prague. On ne démande que des rapports échographiques, et des scans échographiques présentent des avantages.

 

En cas d’usage de vos propres spermatozoïdes, il nous faut avoir au plus tard dans le jour de la ponction de la donneuse l’échantillon du votre partenaire.  En cosidérant votre confort, il est possible surgeler des spermatozoïdes en avance (si la qualité est acceptable). Tous les ovules de la donneuse sont ensuite inséminés par la méthode ICSI.

 

Dans les jours suivants, vous serez informés du nombre des ovules inséminés réussits et du nombre des embryons développant. Le transfert d’embryon dans le paroi utérin se fait en conséquence de leur nombre et qualité, le plus souvent le 5e jour du développement d’embryon – dans la phase du blastocyste (la remise des ovules est considérée comme le jour 0). Avant du transfert des embryons, nous vous annoçons la qualité des embryons, du réglement suivant et nous vous répondons à toutes vos questions concernant la thérapie. Le transfert des embryon se fait généralement sans anestésie générale nécéssaire. Nous projetons le test de grossesse entre 14 et 21 jours après le transfert.

 

Les embryons restant, de la qualité satisfaisante, sont à votre gré surgélés à l’application suivante sans nécéssité d’autre stimulation hormonale. Ce transfert d’embryons est appellé le transfert cryo-embryonnaire, les embryons sont décongelés au jour du transfert et s’ils sont de qualité optimale, ils sont tranferés dans le paroi utérin comme pendant le cycle frais (le taux de „survie“ des embryons après la vitrification représente 95 %). Il ne faut s’inquiéter à propos du transfert cryo-embryonnaire, le taux de réussite est comparable ou identique du transfert „frais“.

 

Les informations complémentaires:

  • généralement, le taux de réussite de la thérapie des ovules donnés est très haut, environ 50-55 % lors du transfert d’un embryon et 70-75 % lors du transfert de deux embryons
  • le risque des jumeaux lors du transfert des deux embryons de la qualité optimale présente environ 20 %
  • le but de la thérapie réside dans la gravidité et l’accouchement fyziologique, donc nous recommandons dans la majorité des cas le transfert d’un embryon

Le procédé du cycle des ovules donnés/des spermatozoïdes donnés et le planning

Au cas où la femme ne dispose pas de nombre suffisant des ovules de qualité, il est impossible entrer dans des ovaires pour la prise anatomique, pendant les cycles de stimulation précédants, la mauvaise qualité des ovules était prouvée ou bien la cliente souffre d’une maladie génétique (qui augmenterait le risque du handicap de l’enfant), nous vous recommenderons de point de vue médical profiter des ovules donnés. Les ovules donnés et les spermatozoïdes donnés sont d’une jeune femme et d’un jeune homme de bonne santé, des donneures anonymes. La qualité des ovules devrait être optimale. Nous nous rendons compte que cette décision présente pour la majorité des couples un grand compromis et nous nous efforcerons de vous aider le plutôt possible. Nous vous expliquerons en détail toutes les raisons et tout le procédé. Il y aura assez de temps de tout réfléchir et de poser des questions complémentaires.

 

D’après vos demandes, la donneuse qui correspond le mieux sera choisie. Le procédé est complètement anonyme, garder l’anonymité de la donneuse et de la déstinataire constitue notre obligation et priorité principale. Nous faisons le planning de traitement optimal selon le début de stimulation (du cycle menstruel) de votre donneuse. Dans quelques cas, il faut pour synchroniser vos cycles commencer le traitement hormonal pour ajourner le cycle menstruel ou downrégulation (régulation négative) où au moyen de l’injéction nous „mettons hors service“ votre cycle naturel. Ce procédé nous permet de projeter toute la thérapie sans tenir compte de votre cycle.

 

Pour que l’endométriose (la moqueuse du paroi utérin) se développe parfaitement, la thérapie d’œstrogènes se fait sous forme des comprimés, des pansements ou du spray transdermique. Après 10 ou 12 jours du traitement d' œstrogènes, il faut contrôler la hauteur et la qualité de l’endométriose au moyen d’échographie vaginale. Comme la durée de stimulation de la femme/la donneuse anonyme est toujours individuelle, généralement, nous ne serons pas capable dans le jour de l’échographie de vous dire la date de remise des spermatozoïdes et la date du transfert d’embryon. Les dates fixes vous seront annoncées en avance par téléphone ou par message éléctronique. Le planning thérapeutique actualisé vous sera aussi transmis. En ce qui concerne des clientes étrangères, les examins échographiques fera votre gynécologue, il ne faut pas alors arriver à Prague. On ne démande que des rapports échographiques, et des scans échographiques présentent des avantages.

 

Dès que la date de la remise des ovules de la donneuse est fixée, nous vous annonçons la date précise du transfert d’embryon. Tous les ovules remis sont ensuite inséminés par la méthode ICSI.

 

Dans des jours suivants, vous serez informés du nombre des ovules inséminés avec succès et du nombre des embryons développant. Le transfert d’embryon dans le paroi utérin se fait en conséquence de leur nombre et qualité, le plus souvent le 5e jour du développement d’embryon – dans la phase du blastocyste (la remise des ovules est considérée comme le jour 0). Avant du transfert des embryons, nous vous annonçons la qualité des embryons, du réglement suivant et nous vous répondons à toutes vos questions concernant la thérapie. Le transfert des embryon se fait généralement sans anestésie générale nécéssaire. Nous projetons le test de grossesse entre 14 et 21 jours après le transfert.

 

Les embryons restant, de la qualité satisfaisante, sont à votre gré surgélés à l’application suivante sans nécéssité d’autre stimulation hormonale. Ce transfert d’embryons est appellé le transfert cryo-embryonnaire, les embryons sont décongelés au jour du transfert et s’ils sont de qualité optimale, ils sont tranferés dans le paroi utérin comme pendant le cycle frais (le taux de „survie“ des embryons après la vitrification représente 95 %). Il ne faut s’inquiéter à propos du transfert cryo-embryonnaire, le taux de réussite est comparable ou identique du transfert „frais“.

 

Les informations complémentaires:

  • généralement, le taux de réussite de la thérapie des ovules donnés est très haut, environ 50-55 % lors du transfert d’un embryon et 70-75 % lors du transfert de deux embryons
  • le risque des jumeaux lors du transfert des deux embryons de la qualité optimale présente environ 20 %

© 2019 FertilityPort Prague s.r.o.
design & code: Werner Dweight

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous convenez avec elle. OK plus