Traitement de l‘infertilité

Thérapies du traitement

IIU - Insémination intra-utérine

Une des plus vieilles thérapie qui consiste dans la folliculométrie (mesurer de la folliucule ou des follicules) et après dans la préparation de la réalisation – propre insémination. Avant l’insémination, vous vous appliquez l’injection qui a pour objectif regler la maturation de l’ovule et l’ovulation. L’ovule va ensuite à travers la cavité utérine où rencontre les spermatozïdes appliqués après le traitement en laboratoire dans l’utérus. C’est pourquoi les spermatozoïdes ont leur passage plus court.

Cette thérapie est conditionnée par la confirmation de la croissance des follicules (l’ovulation) et par la spermogramme dans la norme.

Le procédé de l’insémination (IIU) et le planning

 

FIV/ICSI – propres ovules et spermatozoïdes du couple

La thérapie qui consiste dans l’application des injections hormonales qui devraient assurer la maturation de plus grand nombre d’ovules pendant le cycle menstruel. La femme fréquente l’examen échographique qui la contrôle et après le dernière examen, on organise le prélèvement des ovocytes, dans la plupart des cas sous anesthésie générale (pour votre confort et sécurité).

Vous passez toute la thérapie dans un cycle menstruel – vous appliquez les injections chaque jour pendant 8 et 12 jours, le transfer de l’embryon est envisagé entre 3 et 5 jours après le prélèvement des ovocytes.

L’insémination se fait par la thérapie FIV ou ICSI. Pendant FIV, on laisse les ovules et les spermatozïdes sur la boîte et on attend le jour suivant le miracle de la fécondation. Pendant la thérapie ICSI, on insémine un ovule controlé, maturé et nettoyé par un spérmatozïde choisi qui est mis en contact avec les ovules au moyen des techniques de la micromanipulation. En comparaison de FIV, cette thérapie est plus réussite.

Le procédé du cycle de stimulation avec des propres ovules et spermatozoïdes

 

FIV/ICSI ovules donnés et spermatozoïdes du couple

Si la femme dispose d’un nombre ou d’une qualité d’ovules fortement baissés, il faut profiter des ovules d’une donneuse ce qui est une jeune femme parfaitement fertile. Tout le procédé consiste à l’harmonisation de vos cycles menstruels. La donneuse est stimulée et après certain temps, on prélève les ovules. Vous vous préparé pour le transfer d’embryons formés des ovules de la donneuse et des spermatozoïdes de votre époux.

L’insémination se fait par une thérapie ICSI. On profite des ovules de la donneuse.

Le procédé du cycle des ovules donnés/des propres spermatozoïdes et le planning

 

FIV/ICSI ovules et spermatozoïdes donnés

Au cas où ni la femme, ni l‘homme n’ont la qualité des cellules germinales optimale, il faut recévoir des ovules de la donneuse et des spermatozoïdes du donneur. La donneuse est stimulée et après certain temps, on prélève les ovules. Vous vous préparé pour le transfer d’embryons formés des ovules de la donneuse et des spermatozoïdes du donneur ce qui est un jeune homme sain du spermogramme excellent. Les ovules sont généralement frais, des spermatozoïdes sont congélés.

L’insémination se fait par une thérapie ICSI. On profite des ovules et des spermatozoïdes des donneurs et donneuses.

Le procédé du cycle des ovules donnés/des spermatozoïdes donnés et le planning

 

Embryons donnés congélés

Au cas où ni l’un ni l’autre du couple n’a la qualité optimale des cellules embryonnaires, il est possible de transférer les embryons après avoir préparé la muqueuse utérine. Le transfer se fait après la décongélation. La préparation plus simple et le delai d’attente zéro sont les avantages pricipaux de ce procédé.

 

Préservation de la fertilité

La thérapie résérvée aux femmes et hommes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas avoir dans ce moment le bébé. Vous pouvez congéler vos ovules, spermatozïdes ou embryons à plus tard.

 

Procédés du choix du « meilleur spermatozoïde »

 

PICSI (injection intracytoplasmique physiologique de sperme)

La thérapie soi-disante présélective pendant laquelle on applique les spermatozoïdes sur un surface similaire du surface de l’ovule et on observe et choisit pour l’insémination ceux qui s’attachent le plus sur ce surface. On y suppose le plus grand potentiel fertilisant.

 

IMSI (Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés)

La thérapie soi-disante présélective où le spermatozïde qui apparaît le mieux (sa morphologie est bonne) est choisi et examiné au microscope.

 

MACS test (séléction cellulaire immunomagnétique)

La séléction des spérmatozïdes de l‘A.D.N. sain à l’aide des nanoparticules magnétiques. Cela rassure que les spérmatozïdes apoptopiques ne sont pas utilisés pour l’insémination.

 

MACS (Système de tri cellulaire magnétique)

Votre spermogramme n’était pas pendant la thérapie des troubles de la fertilité plusieurs fois optimal?

Vous ne connaissez pas la cause de l’échec – vous souffrez des troubles idiopathiques de la fertilité?

Le nombre d‘ovules fécondés est toujours bas?

Dans le dernier cycle de la stimulation, le développement embryonnaire n’était pas tout à fait optimal?

Vous avez subi plusieurs avortements?

…ou bien, vous voulez faire le maximum pour que le meilleur spermatzoïde à inséminer soit choisi?

 

Le spermatozoïde de l’ADN abîmé peut être capable d’inséminer l’ovule, néanmoins le développement embryonnaire ne doit pas être suffisament optimal. La dégradation de l’ADN n’est pas visible. On ne le reconnait ni selon l’aspet visuel ni selon les traits agrandis au microscope.

 

 

Cependant, par la méthode de MACS, nous sommes capables de découvrir les spermatozoïdes de l’ADN abîmé. En plus, elle sait choisir ces spermatozoïdes et les séparer de les autres. Ensuite, nous utilisons à inséminer ceux de l’ADN non-abîmé, cela veut dire les spermatozoïdes du taux de réussite considérablement plus grand à réussir à inséminer l’ovule, à développer l’embryon et à passer toute la grossesse.

 

 

Comment cela marche?

 

Les spermatozoïdes de l’ADN abîmé ont sur son surface une substance chimique particulière. Sur laquelle en quelques circonstances, une particule magnétique minuscule est capable de s’attacher.

Ensuite, nous laissons passer les spermatozoïdes à travers du champs magnétique et ceux avec la particule magnétique minuscule sont attrapés… à travers du champs magnétique ne passent que ceux de l’ADN non-abîmé. Ces spermatozoïdes sont ensuite utilisés pour n’importe quelle méthode de traitement des troubles de la fertilité – insémination, FIV, ICSI, PICSI, IMCI.

 

 

La méthode MACS est sûre et vérifiée à augmenter vos chances à réussir…

© 2019 FertilityPort Prague s.r.o.
design & code: Werner Dweight

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous convenez avec elle. OK plus